top of page
  • Photo du rédacteurAzimut-CSE

Les salariés ont le droit de dire ce qu’ils pensent !

Dernière mise à jour : 2 mars 2023

Dans un arrêt récent, la Cour de cassation rappelle que dans le monde de l’entreprise chaque salarié a le droit de critiquer, de s’exprimer sur ses conditions de travail, le contenu de son travail et l’organisation de son travail.



À condition de ne pas commettre d’abus.

On parle d’abus lorsqu’il y a des propos diffamant, insultants… Ce droit d’expression direct ne peut pas entraîner de sanction ou encore moins un licenciement.


(Cass. soc.21 septembre 2022 n° 21-13.045 FS-B).

Jurisprudence 4 octobre 2022


AZIMUT-IRP - Formations des élus du CSE

Ligne directe : 07 66 87 99 12




Comments


bottom of page